Ma (non) routine soin des ongles

On m’a souvent fait la réflexion (qui m’étonne à chaque fois d’ailleurs), aussi bien ici que dans la vraie vie, que j’ai de beaux ongles… et bien je pense qu’il est temps de casser le mythe et vous dire que ça n’est absolument pas le cas ! Il est temps de vous montrer le côté obscur de mes mains car même si, avouons-le, je suis plutôt bonnasse des cuticules (je plaisante bien évidemment), depuis quelques mois mes ongles ont tendance à se casser très facilement si bien qu’une simple ouverture de porte ou un enfilage de pull peut s’avérer des plus dangereux pour mes ongles.

J’ai beau avoir cet article dans mes brouillons depuis plusieurs semaines déjà, le hasard du calendrier veut que le jour où je décide enfin de le publier, le défi du lundi se penche aussi sur la question des soins et remèdes ongulaires. J’ai envie de dire, ça tombe plutôt bien !

Je n’ai malheureusement pas encore trouvé LE remède miracle pour résoudre mon petit problème d’ongles qui se dédoublent. Je pourrais bien évidemment arrêter de porter du vernis mais alors vous n’auriez plus droit à mes articles du jeudi. Si tant est que le coupable soit le vernis car j’ai essayé de ne pas en porter pendant une longue période et ça n’a rien changé. Je prends actuellement tout un tas de vitamines pour voir si le problème ne viendrait pas de là.

Toujours est-il que oui, depuis quelques mois je prends un peu plus soin de mes ongles et de mes mains en général, ce qui n’était pas le cas avant. Ça n’est pas une routine à proprement parler, étant donné que j’ai beaucoup de mal à m’y tenir, mais voici les produits que j’utilise régulièrement.

L’hydratation, ma principale alliée

S’il y a bien une chose que je faisais avant et que je continue à faire depuis que je suis devenue NPA, c’est hydrater mes mains. Été comme hiver, mes crèmes ne me quittent jamais ! Je vous montrais d’ailleurs il y a quelques mois mes crèmes du moment. J’ai depuis adopté d’autres marques mais le principe reste le même : j’utilise une crème légère la journée qui ne graisse pas et une crème beaucoup plus riche le soir en n’hésitant pas à insister sur les ongles et le bout des doigts. En ce moment j’utilise en journée la Crème Mains et Ongles Rêve de Miel de Nuxe qui sent divinement bon et qui en plus de prendre soin de mes mains, s’occupe aussi de mes ongles. Le soir, je favorise plutôt la Crème Mains régénératrice à la Grenade Weleda qui malgré son odeur très forte, reste une de mes crèmes préférées.
C’est bien beau tout ça mais vous allez me dire qu’est ce qu’une crème pour les mains vient faire dans ta routine ongles ? Et moi de vous répondre que vos ongles et cuticules vont profiter de l’hydratation que procure la crème et que c’est déjà ça de pris.

Je nourris mes cuticules

kiko

Mes cuticules, c’est typiquement le genre de truc qui ne me préoccupe pas, probablement parce qu’à l’exception d’un ou deux doigts, elles ne sont pas vraiment apparentes. Il n’empêche que de temps en temps, j’essaye de les soigner avec deux produits Kiko : le Scrub & Care Pen (exfoliant) et le Nail Cuticle Nourishing Oil (soin nourrissant) qui vont nourrir les ongles et ramollir les cuticules, ce qui permet de les repousser plus facilement (car on ne coupe pas les cuticules !). J’ai une petite préférence pour l’huile mais j’ai l’impression que je pourrais tout aussi bien m’en passer. J’ai quand même bien envie de me laisser tenter par l’huile NFU OH… si j’arrive un jour à la choper sur la Pshiiit Boutique !

Des ongles au petit soin

Comme je l’expliquais plus haut, j’ai les ongles cassants. J’ai bien tenté quelques remèdes mais pour l’instant sans résultat probant.

herome

Herôme : le soin de la torture

J’avais entendu beaucoup de bien du Durcisseur Fort pour ongles Herôme, un soin destinés aux ongles mous, cassants et se dédoublants. J’en attendais beaucoup, peut-être même un peu trop. J’avais commencé ma cure de 15 jours (durée conseillée de traitement) avec beaucoup d’espoir. Il est conseillé d’appliquer une première couche, puis le jour suivant une 2e couche, et le jour d’après de tout enlever puis renouveler l’opération.
Pour résumer, voilà ce qui s’est passé pendant ma cure : premier jour, rien à signaler. Deuxième jour, les choses se corsent : je commence à ressentir des picotements au niveau de quelques doigts. Troisième jour, on enlève tout et on recommence. Quatrième jour, les picotements se transforment en sensations de brûlures, au point qu’au 6e jour j’ai dû me lever à 1h30 du matin pour enlever le produit sur un de mes doigts. La douleur était tellement insupportable et intense qu’elle m’a réveillé. Et depuis je n’ose plus l’utiliser. Après consultation auprès de mon ami Google, je me suis rendue compte que je ne suis pas un cas isolé et que ça arrive assez fréquemment. Quel beau gâchis quand même ! Si j’avais su, je me serais abstenue de dépenser ces 15€ pour un produit qui non seulement contient du formol mais qui plus est a une fâcheuse tendance à irriter les yeux. Quant au résultat final, je n’ai pu constater aucune amélioration n’ayant pas terminé la cure. Mais je connais des personnes pour qui ce soin a été très efficace. Je n’ai donc pas eu de chance sur ce coup là.

 

Vita Surge Strength Gel de Sally Hansen

J’avais acheté ce produit dans un drugstore à New York sans vraiment savoir s’il était efficace ou non. J’ai utilisé ce gel durcisseur religieusement pendant des semaines en remarquant une légère amélioration mais rien de miraculeux. Rien à voir avec l’amélioration visible en 5 jours promise par la marque. Mais au prix où je l’ai payé (6€ environ), je n’en attendais pas tant. En revanche, j’apprécie beaucoup son odeur et sa texture gel qu’on applique avec un embout mousse. Il faut ensuite masser le gel qui contient des micro-billes qui diffusent de la vitamine C et E. Ce produit s’applique aussi bien sur ongles nus que vernis, contrairement à certains soins qui requièrent de ne pas porter de vernis pendant la durée du traitement.

 

Une protection au top

Finalement, s’il y a bien un conseil que je peux donner, c’et de TOUJOURS poser une base avant de poser un vernis. Cela évitera bien des désagréments de type vernis qui déteint sur les ongles. Ca arrive plus souvent qu’on ne le croit. Je me fais aussi un point d’honneur à bien me laver/frotter les ongles dès que j’utilise du dissolvant qui à la longue peut dessécher les cuticules.

Voilà, vous savez tout !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *