Trop c’est trop

Vous l’aurez sans doute remarqué, je me fais un peu moins présente sur le site ces derniers temps. Non pas que je sois partie en vacances ou que je me manque d’inspiration (bien au contraire) mais j’ai décidé de ralentir un peu le rythme afin de profiter un peu de l’été. Cependant, même si vous ne le voyez pas forcément, je ne chôme pas pour autant et je continue de vous préparer de nouveaux articles. Car ce que vous ne voyez pas en coulisses du blog, ce sont les multiples brouillons que j’ai commencés, certains il y a plusieurs mois et que je n’ai jamais pris la peine de terminer.

J’ai surtout pris conscience récemment que je devrais probablement ralentir mes achats compulsifs de cosmétiques. Idée renforcée par ce texto de Delphine.

texto

Quand la reine du maquillage vous envoie ce type de message, c’est qu’il est temps de se remettre en question ! Et effectivement, après un inventaire rapide de mes placards et cartons, force est de constater que je stocke plus que je n’utilise. Quelques mesures préventives s’imposaient donc. Alors non, je ne me lancerai pas dans un no buy que je serai de toute façon bien incapable de suivre. Non, j’ai simplement décidé de raisonner un peu plus mes achats. Je sais par exemple que j’ai assez de shampooing dans mes placards pour tenir jusqu’en 2015 (au moins !), donc inutile d’en acheter plus. Avant d’acheter un nouveau vernis, je me demanderai si j’ai vraiment besoin de cette énième variation de mint dans ma collection (la réponse est non). En revanche, si je termine ma crème de jour, je n’hésiterai pas à en acheter une autre. Acheter le strict nécessaire c’est le maître-mot ! Du moins jusqu’à écoulement de stock.

Car le stock, c’est bien là tout le problème. Quand j’achète ou qu’on m’offre un produit, j’ai tendance à le mettre de côté dans une boîte en attendant de le prendre en photos. Je vous ai déjà parlé de cette manie de tout prendre en photo avant utilisation. Un an plus tard, certains de ces produits se trouvent encore dans leur emballage. J’en connais certaines qui sont incapables d’attendre si longtemps avant de mettre les doigts dedans mais pas moi. Et puis, avec le temps, j’arrive à en oublier leur existence. J’ai donc décidé de m’attaquer à tous ces produits, maquillage et soins confondus. Avant de craquer pour la dernière crème pour le corps à la mode, j’irai d’abord piocher dans celles que j’ai déjà en ma possession.

Je me suis aussi rendue compte que je stocke des produits que je n’utiliserai probablement jamais (what was I thinking?), comme cette protection solaire indice 20 que j’ai reçu dans une box il y a un an et qui ne convient absolument pas à ma peau d’allergique au soleil. J’ai donc aussi décidé de faire le tri par le vide. Donner aux amies ce qui peut être donné, et qui sait, peut-être vendre (même si je ne suis pas forcément pour) certains produits achetés sur un coup de tête comme ce fond de teint Illamasqua, qui, même en y mettant toute la bonne volonté du monde ne conviendra jamais à ma couleur de peau.

Il y un an presque jour pour jour, je me désabonnais de My Little Box. J’avais beau apprécier le concept, après plusieurs mois d’abonnements, mes boîtes étaient toujours intactes, la plupart contenant des produits qui ne me faisaient pas particulièrement envie. Un an après, les boîtes sont encore là, pleines. J’ai donc fait le tri et j’ai commencé à utiliser tous ces produits dont le format voyage est tout simplement parfait pour partir en week-end !

Pour autant, le blog ne devrait pas pâtir de ces quelques mesures restrictives. Je pense avoir suffisamment de stock pour tenir jusqu’à la fin de l’année ! Ou presque. J’ai aussi, comme je vous le disais plus haut, beaucoup d’articles en brouillon depuis des mois, qui ne demandent qu’à être terminés ! Et puis, je dois aussi apprendre à être plus créative avec ce que j’ai déjà. Plutôt que de vous présenter un nouveau vernis par semaine, je pourrai par exemple me mettre plus activement au nail art, surtout que je viens de recevoir tout un tas de plaques de stamping et que je n’ai que l’embarras du choix !

Bleu Majorelle - Dorian Gray

Et vous, ça se passe comment dans vos placards ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 Commentaires

  • Avant, j’étais un peu du genre à acheter tout ce qui me plaisait. J’avais envie de posséder toutes les couleurs de fards, de vernis, de rouges… Et finalement, je me suis rendue compte que ça ne servait à rien puisque je porte toujours les mêmes teintes.
    Quant aux soins, je ne rachète que lorsque j’ai terminé un soin dans chaque catégorie. Si je fais des stocks, je me rends compte que deux à trois mois après l’achat, le produit ne m’intéresse déjà plus. Ca fait du gâchis :/

    • Je suis un peu comme toi, même si je n’ai pas entièrement réussi à me calmer sur le maquillage. Pour les soins, je vais faire le plein en parapharmacie une fois de temps en temps et je n’entame qu’un type de produit à la fois. Inutile d’avoir 10 crèmes de jour à la fois !
      Mon autre souci c’est que j’avais craqué mon slip au Japon l’année dernière et que je suis encore loin d’avoir tout testé !

  • Pareil, à part le maquillage et encore maintenant je n’achète plus un enième fushia. Il faut vraiment qu’il y ai quelque chose de différend. Au début, on est tout fou, on achète à fond et puis bon à un moment ça se tasse et on s’essoufle. Il n’y même plus de plaisir si on ne teste pas les produits :s

    • J’ai le même problème que toi avec le fuchsia sauf que moi c’est les fards à paupières bruns ! Mais je me suis aussi calmée parce que, comme tu le dis, au final on n’y prend plus plaisir.

  • Bien vu. Je me reconnais dans ce que tu dis et ça fait bien des mois que j’y remédie et ma salle de bains s’est allégée. J’arrive de mieux en mieux à faire des achats plus réfléchis. Moins mais mieux :)

    • Ça me rassure de lire ton commentaire ! J’espère vider un peu ma salle de bain dans les semaines à venir. Terminer les fonds de produits, jeter les produits périmés… ça devrait aider. Et oui effectivement acheter moins mais mieux !

  • Je trouve que c’est bien d’entasser les produits quand on a un métier de make-up artist pro ou débutant, esthéticienne… c’est utile d’avoir 100 teintes différentes de chaque produit (j’exagère un peu) quand on les utilise rééllement.
    Par contre, quand au quotidien on exerce un métier qui n’a rien à voir et qu’on se maquille très simplement tous les jours, je ne vois pas trop l’intérêt d’entasser 100 fards, rouges à lèvres et autres… Il y a bien-sur le plaisir mais faut pas être boulimique du maquillage.
    J’adore le make-up, mais tous les mois je me fixe un budget que je ne dépasse pas donc cela m’évite les achats compulsifs, et puis un produit terminé avant d’utiliser un autre (ex : mascaras, crèmes). Ce qui fait que j’ai un bon stock de maquillage que j’utilise réellement.
    C’est quand même dommage d’avoir une palette Dior acheté plus de 50 euros qui dort au fond du tiroir. Bon, ce n’est que mon point de vue !

    • Au final, je ne dépense pas tant que ça en maquillage, car comme tu le dis, inutile d’avoir 100 teintes de fards à paupières si on porte toujours les mêmes couleurs.
      Je suis comme toi, je n’entame jamais un mascara avant d’avoir terminé celui en cours d’utilisation. C’est le genre de produits qui se conserve mal une fois ouvert et c’est vraiment du gâchis d’en ouvrir plusieurs à la fois !

  • Tu n’avais pas une résolution de type « n’acheter que le nécessaire » ? Ou alors, c’est juste moi parce que je suis fière de dire que je réussis très bien à tenir cette résolution :) et bonne nouvelle pour mon compte bancaire : je n’arrive plus à acheter des produits quand je n’en ai pas besoin ! Woohoo !

    Et comme Midaregami le dit dans son commentaire, je porte maintenant toujours le même type de couleurs en fards à paupières, donc pas besoin d’avoir des doublons.

    • Effectivement j’avais pris cette résolution… que j’arrive plus ou moins à suivre. Mais une bonne partie de mon stock s’était fait bien avant ça. J’ai aussi accumulé certains produits parce qu’on ne les trouve pas en France et j’avais pu mettre la main dessus. Plus les cadeaux… En tout cas, c’est sur, je dépense beaucoup moins en maquillage depuis le début de l’année !

  • C’est marrant que tu aies publié cet article – je suis un peu en crise en ce moment en ce qui concerne mon stock beauté et maquillage. Comme toi, j’ai tendance à stocker plus que je n’utilise. J’ai décidé de faire un peu de tri, mais comme j’adore essayer des produits et découvrir les nouveautés c’est un peu dur de restreindre ses achats. Pour le maquillage j’ai réussi à arrêter (mon dieu on dirait que je parle d’alcool ou de cigarette? Bonjour la beauty addiction) parce que je me suis lassée tout simplement, mais depuis j’ai reporté mon obsession sur les produits de soin – du coup j’accumule les échantillons! J’ai fini par arrêter Glossybox au bout de 3 mois car même si les produits sont sympas, je ne m’en servais pas tellement !
    Bref, tout ça pour dire que je suis avec toi ! ;-) Tu devrais écrire un article sur les produits que tu as « redécouvert » (« shopping the stash » comme disent les anglais!) dans ta collection et réutilisé ;-)

  • Hello !! Je me reconnais complètement dans ton article ! D’un côté, c’est rassurant de voir qu’on n’est pas seules ;-) J’attaque à peine mes Joliebox qui se sont empilées pendant plus d’un an dans ma chambre…. J’avais pris la même résolution que toi, sauf que je reviens d’un voyage à New York et forcément là-bas je n’ai pas pu résister ! Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *